Theodor Adorno, 1935

Theodor Adorno, 1935

Crédits : I. Mayer-Gehrken/ T. W. Adorno Archiv, Frankfurt a.M.

Theodor Adorno, ici en décembre 1935, deviendra dans la seconde partie du XXe siècle l'une des principales figures de l'école de Francfort, qui réunit, à partir des années 1930, des philosophes et des sociologues afin d'étudier la culture de masse naissante. Développant la notion d'« industrie culturelle », ils analysent l'émergence de la culture de masse comme une défaite de l'art et de la raison, le déclin, à terme, de la conscience critique et finalement un moyen de « garrotter la conscience » des individus.