Catastophe de Tchernobyl : Pripyat, ville fantôme

Catastophe de Tchernobyl : Pripyat, ville fantôme

Crédits : Petr Pavlicek/ Agence internationale de l'énergie atomique

La ville ukrainienne de Pripyat, où résidaient près de cinquante mille personnes, pour la plupart des employés de la centrale de Tchernobyl et leurs familles, est désormais une ville fantôme. La population fut évacuée le lendemain de la catastrophe, puis relogée à Kiev. L'explosion de Tchernobyl provoqua l'évacuation de cent vingt mille personnes qui habitaient dans les 187 villages situés dans la « zone interdite », un périmètre de 30 kilomètres autour de la centrale. Environ deux cent mille personnes supplémentaires, qui résidaient en dehors de cette zone, ont été délogées car elles vivaient sur des terres contaminées.