Destruction des idoles du Nouveau Monde par les missionnaires espagnols

Destruction des idoles du Nouveau Monde par les missionnaires espagnols

Crédits : Glasgow University Library

Dans leur zèle évangélisateur, les missionnaires européens ont fait disparaître dans les flammes tout un pan de la culture précolombienne. Copie du Codex de Tlaxcala (original perdu), vers 1550. Folio no 242, in Diego Muñoz de Camargo, Descripçion de la Çiudad y Provincia de Tlaxcala, vers 1585, bibliothèque de l'université de Glasgow. Cette représentation est tirée du Lienzo de Tlaxcala, une fresque de cette ville du milieu du XVIe siècle, abondamment recopiée, qui décrivait l'arrivée des Espagnols, le triomphe de la nouvelle religion et la contribution des fidèles alliés tlaxcaltèques à la chute de Tenochtitlán.