Monument aux bourgeois de Calais, A. Rodin

Monument aux bourgeois de Calais, A. Rodin

Crédits : Simon Bilbault

Auguste Rodin, Monument aux bourgeois de Calais, 1889-1895, bronze, 217 cm X 255 cm X 177 cm. Ville de Calais. Vue d'ensemble, prise in situ, du monument commandé à Rodin en hommage au sacrifice consenti par six notables de la Ville de Calais, en 1347, qui offrirent leur vie au roi d'Angleterre Édouard III, pour sauver leurs concitoyens. Rodin élabora d'abord les figures nues, avant de les traiter vêtues, reprenant les éléments symboliques du rituel de demande en grâce en usage au Moyen Âge (les condamnés sont en chemise, la tête et les pieds nus, la corde au cou), afin de mieux faire sentir, écrit le critique Gustave Geffroy en 1889, « sous ces voiles, des charpentes, des systèmes nerveux, tous les organes de la vie, des êtres de chair et de sang ». De gauche à droite, on peut voir Andrieu d'Andres (penché vers l'avant), Jacques de Wissant (portant la main droite à sa tête), Jean de Fiennes (ouvrant les bras) et Pierre de Wissant (de face, tête baissée).