La Chute de Simon le Magicien

La Chute de Simon le Magicien

Crédits : Laurence Caillaud

La Chute de Simon le Magicien, chapiteau du collatéral sud de la nef, basilique Sainte-Madeleine de Vézelay, XIIe siècle. Le style expressionniste de la sculpture romane sert le message transmis aux fidèles : récit structuré, effet dynamique, et surtout distinction claire des figures entre elles. Simon le Magicien s'identifie à son corps renversé, les démons qui le tiraillent à la brutalité de leur geste et à leurs cris barbares, quand saint Pierre apparaît les mains jointes, genoux ployés, le visage serein, sûr que ses prières feront triompher la Loi du Seigneur.