Bataille d'Isandlwana

Bataille d'Isandlwana

Crédits : Ian Knight

Inauguré le 22 janvier 1999 pour le cent vingtième anniversaire de la bataille, le mémorial zoulou d'Isandlwana (Natal) représente un iziqu, un collier accordé par les rois zoulous à leurs plus valeureux guerriers. Comme la figure du roi conquérant Chaka, cette victoire sur les troupes anglaises servira, sous l'apartheid, un discours ethniciste sur la grandeur zouloue, exaltée par le leader de l'Inkatha Mangosuthu Buthelezi, mais aussi par les Blancs. La démocratie enfin gagnée en 1994, l'événement s'est fondu dans «l'héritage» commun, au nom de la réconciliation nationale, à l'image du bantoustan Kwazulu, réintégré à la province du Natal.