Le modèle MNESIS

Le modèle MNESIS

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Le modèle MNESIS de la mémoire humaine distingue cinq grands systèmes de mémoire et souligne leurs interactions. À gauche, trois systèmes de représentation à long terme (mémoire perceptive, mémoire sémantique, mémoire épisodique) sont organisés de façon hiérarchique. Deux flèches (sémantisation et reviviscence) soulignent le caractère dynamique et reconstructif de la mémoire. La flèche verte allant de la mémoire épisodique à la mémoire sémantique souligne le fait que les souvenirs font l'objet d'un processus de sémantisation au fil du temps. La flèche bleue allant de la mémoire épisodique à la mémoire perceptive met l'accent sur les phénomènes de reviviscence. Au centre de la figure se trouve la mémoire de travail. La mémoire procédurale, à droite, intègre les supports d'habiletés motrices, perceptivo-motrices et cognitives. Les interactions entre ce système d'action et les systèmes de représentation sont matérialisées par différentes flèches (Eustache et Desgranges).