Milton, Le Paradis perdu