Circulation atmosphérique

Circulation atmosphérique

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Le schéma de la circulation atmosphérique dans l'hémisphère Nord à basse altitude est conditionné par la présence aux latitudes moyennes d'un centre de haute pression (anticyclone) où règnent de forts vents d'ouest, tandis que les vents d'est dominent dans la stratosphère. L'air de cette haute atmosphère, très froide, a tendance à descendre et à gagner la basse atmosphère à mesure qu'il se rapproche de l'équateur où les vents sont faibles et viennent de l'est (zone des calmes équatoriaux) ; l'air ainsi réchauffé au voisinage de l'équateur s'élève jusqu'à 17 kilomètres, puis se refroidit en s'éloignant de l'équateur et redescend pour former la dérive des vents d'ouest. À la limite de cette forte dérive d'ouest existe un centre de basse pression correspondant au front polaire du Nord, où l'air déjà refroidi par sa montée en latitude devient plus lourd et retombe à basse altitude où il engendre un circuit de vent d'est tournant autour du pôle Nord. Les vents alizés tournent autour du centre de haute pression des deux hémisphères en formant deux tourbillons dans le sens des aiguilles d'une montre, dans l'hémisphère Nord et en sens inverse dans l'hémisphère Sud.