1600 à 1700. Les nouveaux conquérants