Dorando Pietri

Dorando Pietri

Crédits : London Stereoscopic Company/ Hulton Archive/ Getty Images

L'histoire olympique du marathon est faite d'exploits, mais aussi de drames. L'Italien Dorando Pietri, qui a encore fière allure à ce moment quand il court vers la victoire dans les rues de Londres en 1908, demeure l'un des plus célèbres malheureux. Il s'écroulera, à bout de forces, sur la piste du stade de Sherpherd's Bush ; seule l'aide de juges compatissants lui permettra de franchir en vainqueur la ligne d'arrivée. Mais, le soir même, il se verra disqualifié. Néanmoins, le lendemain, la reine Alexandra le fera mander dans sa loge pour lui remettre une coupe spéciale en or.