Recep Tayyip Erdogan et José Manuel Durão Barroso à Bruxelles, 2004