Daouda Mallam Wanké et Henri Konan Bédié, 1999

Daouda Mallam Wanké et Henri Konan Bédié, 1999

Crédits : Issouf Sanogo/ AFP

Daouda Mallam Wanké (à gauche), reçu par le président ivoirien Henri Konan Bédié, en mai 1999. Après avoir déposé en avril Ibrahim Baré Maïnassara qui ne voulait pas rendre le pouvoir aux civils, ce militaire n'est resté que quelques mois à la tête du Niger, assurant une transition entre le régime militaire et le retour à la démocratie.