Charles Taylor et Olusegun Obasanjo

Charles Taylor et Olusegun Obasanjo

Crédits : Issouf Sanogo/ AFP

Deux ans après la fin de la guerre civile au Liberia, une cérémonie de destruction symbolique d'armes par le feu est organisée à Monrovia, le 26 juillet 1999. Le président Charles Taylor (à droite) a convié son homologue nigérian Olusegun Obasanjo, qui se révélera par la suite un allié précieux.