L'Inquisition dénoncée par Goya

L'Inquisition dénoncée par Goya

Crédits : AKG

Active en Espagne jusqu'au début du XIXe siècle, l'Inquisition est vivement critiquée par les tenants de la «Ilustración» (les Lumières espagnoles). Francisco Goya la dénoncera avec véhémence. «No hubo remedio» («Il n'y a pas eu moyen»), eau-forte, gravure no 24, «Les Caprices», 1796-1799.