Vénus hottentote

Vénus hottentote

Crédits : British Library/ AKG

Esclave de la colonie du Cap, Sawtche (appelée Saartjie par son propriétaire) est envoyée en 1810 en Europe comme objet exotique, exhibée dans les foires sous le surnom de «Vénus hottentote». À Paris, les zoologues Étienne Geoffroy Saint-Hilaire et Georges Cuvier feront de ses caractères morphologiques des signes d'infériorité raciale. Elle meurt dans la misère, en 1815. Son squelette et un moulage en plâtre de son corps resteront exposés au musée de l'Homme jusqu'en 1974. La France restitue finalement sa dépouille à l'Afrique du Sud en 2002.