Jacques Brel à l'Olympia, 1964

Jacques Brel à l'Olympia, 1964

Crédits : D. Frasnay/ AKG

Jacques Brel à l'Olympia en 1964. «Cette anti-star qui savait empoigner le public a toujours vécu en marge de la société. C'est peut-être pour cela que les jeunes l'adoptèrent et le vénérèrent, pendant les années 1960, alors que triomphait le phénomène mondial de la pop music. Car Jacques Brel, à sa façon, comme les rockers de la génération de Woodstock, était un révolté. Il crachait les mots qu'il écrivait, avec un plaisir ironique, à la tête de l'establishment», François Jouffa.