Les Enfants du paradis, M. Carné

<em>Les Enfants du paradis</em>, M. Carné

Crédits : Pathé/ Album/ AKG-images

Le film Les Enfants du paradis (1945) de Marcel Carné occupe une place centrale dans la mythologie du cinéma français, sans doute parce qu'il met en évidence le lien qui existe entre septième art et naissance du spectacle moderne, à travers des formes telles que le mélodrame ou le mime. Ici, Deburau (Jean-Louis Barrault) et Garance (Arletty) en représentation au théâtre des Funambules.