Une lecture, T. van Rysselberghe