Mouvements de convection et tectonique des plaques

Mouvements de convection et tectonique des plaques

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Les principaux mouvements dans le manteau (mouvements de convection) s'organisent en unités constituées de trois branches : une branche ascendante située sous une dorsale océanique, une branche horizontale de surface associée à la création de nouveaux fonds marins et une troisième branche descendante dans une zone de subduction (fosse océanique). La lithosphère océanique est créée à la dorsale (zone de divergence), se déplace à la surface et se refroidit progressivement avant de plonger dans le manteau. C'est la plaque rigide de la théorie tectonique. On illustre ici le cas d'une subduction (zone de convergence) se produisant au contact d'un continent. L'ensemble des trois branches est souvent appelé « cellule de convection » mais c'est une cellule ouverte sans branche horizontale profonde reliant la plaque plongeante au courant ascendant de la dorsale. Les mouvements ascendants sous une dorsale n'ont pas une origine très profonde ; les mouvements descendants dans les zones de subduction peuvent atteindre, quant à eux, la base du manteau. La densité élevée de la plaque océanique refroidie et la subduction sont à l'origine des mouvements des plaques.