Diagramme de Harris

Diagramme de Harris

Crédits : F. Giligny d’après Harris 1989

Le diagramme de Harris permet de conduire une analyse chronologique des unités stratigraphiques et de reconstituer la dynamique de dépôt et de formation des unités fouillées. À partir d'une observation, ici en coupe (a), la relation physique entre unités est modélisée selon des liens logiques (b) : 1 postérieur à 2 avec une liaison verticale de superposition, 7 équivalent à 8 (même unité dont la continuité est interrompue sur la coupe) avec une liaison d'égalité. Indépendance entre 2 et 3, soit une absence de relation observable traduite par une absence de lien. La disposition sur l'axe vertical traduit la chronologie relative. Les unités négatives traduisant un creusement (6) ou une destruction (2) sont enregistrées comme événements, même si elles ne sont pas constituées de sédiments. Enfin, une interprétation de l'histoire fonctionnelle et de la dynamique stratigraphique du site est proposée (c).