Évaluation des paramétrisations par une étude de terrain

Évaluation des paramétrisations par une étude de terrain

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Une approche classique pour évaluer les paramétrisations consiste à réaliser des simulations très détaillées sur quelques heures du phénomène à étudier (ici l'évolution des nuages au cours d'une journée), en lien avec une campagne de terrain. Les observations recueillies lors de cette campagne servent à valider la simulation détaillée. On montre, à gauche, une simulation détaillée à 8 mètres de résolution d'une scène de cumulus de beau temps. En utilisant les mêmes conditions initiales et les mêmes conditions aux limites, on réalise parallèlement une simulation de la même scène en activant les paramétrisations du modèle global de climat dans une unique colonne (à droite). Dans cet exemple, la simulation détaillée (réalisée avec le modèle mesoNH du CNRS et de Météo-France ; image produite par le logiciel HighTune: RenDeRer) a tourné 24 heures sur 4 000 processeurs et les paramétrisations quelques secondes sur un seul processeur. En comparant les deux figures du bas, représentant l'évolution de la couverture nuageuse moyenne au cours de la journée en fonction de l'altitude, on voit que les paramétrisations (ici issues du modèle LMDZ du CNRS) rendent bien compte du phénomène (les nuages s'élèvent cependant un peu moins haut avec les paramétrisations).