Relation entre quinoléine et molécules antipaludéennes

Relation entre quinoléine et molécules antipaludéennes

Crédits : Encyclopædia Universalis France

La quinoléine (Weissöl), isolée en 1842, est identique au noyau aromatique de la quinine (d'où son nom). Cette dernière molécule doit ses propriétés antipaludéennes à sa chaîne latérale. Dans une démarche d'imitation et d'amélioration des substances naturelles initiée par le chimiste allemand Emil Fischer, la chloroquine et l'hydroxychloroquine ont été synthétisées par substitution du noyau quinoléique par une chaîne latérale, simplifiée par rapport à celle de la quinine tout en préservant l'activité biologique de cette dernière.