Séquençage de troisième génération par nanopore

Séquençage de troisième génération par nanopore

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Le séquençage de l'ADN par passage au travers d'un nanopore est assez sensible pour permettre l'analyse d'une molécule individuelle d'ADN (voire d'ARN). Une enzyme (unwinding enzyme) de type hélicase sépare les deux brins de l'hélice d'ADN et linéarise l'ADN simple brin. Ce monobrin va alors passer à l'intérieur du nanopore, lui-même inclus dans une membrane et traversé par un champ électrique. Les variations spécifiques du courant engendrées par le passage successif des différents nucléotides dans le canal (chaque nucléotide possède une charge électrique caractéristique) sont enregistrées au fur et à mesure et il sera ainsi possible de reconstituer la séquence initiale de la molécule.