Les cellules tuft : cellules sensorielles chémoréceptrices

Les cellules tuft : cellules sensorielles chémoréceptrices

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Les récepteurs au goût présents sur les cellules tuft sont déterminants dans l'initiation de leur réponse principale, la sécrétion de l'interleukine 25 (IL-25, flèche jaune). Les récepteurs au succinate reconnaissent les protozoaires ; ceux au goût amer sont certainement impliqués dans la détection des vers parasites et des bactéries. Des canaux ioniques au calcium sont engagés dans la cascade de réactions permettant la libération de neurotransmetteurs liés au goût, indispensables à la libération d'IL-25. Les cellules tuft possèdent une variété de chémorécepteurs permettant la discrimination des agents pathogènes.