Circuits neuraux tirés du chapitre sur la volonté de Principles of Psychology de William James

Circuits neuraux tirés du chapitre sur la volonté de <em>Principles of Psychology </em>de William James

Crédits : Encyclopædia Universalis France

James discute de l’éducation de la volonté en décrivant l’apprentissage de l’alphabet par les enfants et, de manière plus générale, les apprentissages de séquences d’associations linéaires. James en conçoit le processus neural par des chaînes de cellules nerveuses associées de manière fonctionnellement tout aussi linéaire que pour le concept classique de chaînes de réflexes, mais par un jeu de boucles où l’influx nerveux passe de cellule nerveuse en cellule nerveuse. Dans le modèle de James, les neurones SA, SB, etc. sont les neurones sensitifs mis en jeu successivement lors de l’écoute de l’alphabet dans l’ordre, tandis que les neurones MA, MB, etc. sont les neurones moteurs mis en jeu lors de la prononciation des lettres de l’alphabet. Dans la figure a, les nouvelles liaisons entre les neurones sensitifs rendent compte de la mémorisation automatique de l’alphabet dans l’ordre mise en jeu lors de la récitation des lettres. Dans la figure b, les liaisons entre les neurones M et les neurones S représentent des inhibitions. Par exemple, lorsque la lettre A est prononcée, le neurone SA est inhibé par le neurone MA, et l’influx se propage alors préférentiellement entre SA et SB.