Coupe du tunnel sous la Manche

Coupe du tunnel sous la Manche

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Cet ouvrage est composé de trois tunnels parallèles : deux galeries ferroviaires à voie unique (7,6 m de diamètre interne) dans lesquelles circulent les trains et les navettes (les tunnels nord et sud étant, respectivement, à destination de la France et de la Grande-Bretagne) et un tunnel de service de 4,8 m de diamètre. Ce dernier permet à des véhicules sur pneus de circuler (dans les deux sens), guidés automatiquement et spécialement conçus pour l’entretien des installations et l’évacuation des passagers. Ces trois structures sont reliées tous les 375 mètres par une galerie de communication. Des rameaux de pistonnement, installés tous les 250 mètres, enjambent le tunnel de service pour mettre en communication les deux tunnels ferroviaires. Ils permettent de diminuer la résistance de l’air au passage des trains et des navettes en évacuant une partie de la masse d’air (« poussée » par un train devant lui ou « tirée » derrière lui) d’un tunnel vers l’autre. En deux points de l’ouvrage sous la Manche, des échangeurs ou cross-over ont été aménagés pour que les trains puissent, en cas de travaux ou d’incident, passer d’un tunnel à l’autre.