Brise de mer et brise de terre

Brise de mer et brise de terre

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Sur la côte, pendant les journées ensoleillées, les sols se réchauffent rapidement. L'air qui les surplombe devient alors moins dense et tend à s'élever. Il est aussitôt remplacé par de l'air plus froid et plus dense qui vient de l'océan. Ainsi, en surface le vent souffle de la mer vers la terre : c'est la brise de mer. En altitude, le vent souffle des terres vers la mer pour alimenter le courant froid subsident qui ferme la boucle. Si l'air ascendant dépasse le niveau de condensation, des nuages se forment au-dessus des sols. La nuit, le phénomène s'inverse. Les sols se refroidissent plus rapidement que la surface de l'océan. L'air y devient plus dense et s'écoule vers l'océan : c'est la brise de terre. Des nuages apparaissent au-dessus de l'océan si, en montant, l'air plus léger qui s'y trouve dépasse le niveau de condensation.