Déformation du sol vue par satellite grâce à l’interférométrie radar et modélisation

Déformation du sol vue par satellite grâce à l’interférométrie radar et modélisation

Crédits : Encyclopædia Universalis France

En a, franges d'interférences obtenues à partir de deux images radar prises par satellite, avant et après le séisme de Landers du 28 juin 1992 en Californie. Les fins traits noirs (orientés nord-ouest-sud-est) matérialisent les failles apparues sur le terrain lors du séisme et les franges d’interférence en couleurs traduisent la déformation du sol induite par ce tremblement de terre. En b, les auréoles grises représentent les franges d’interférence calculées pour la déformation du sol créée par un modèle théorique de glissement indiqué par les flèches rouges de part et d’autre de la faille responsable du séisme (d'après : J. Dubois et al., 2011).