Variation des vitesses sismiques et de la masse volumique en fonction de la profondeur

Variation des vitesses sismiques et de la masse volumique en fonction de la profondeur

Crédits : Encyclopædia Universalis France

À gauche, la vitesse (exprimée en km/h) des ondes P (P dans le manteau, K dans le noyau externe et I dans la graine) et des ondes S (S dans le manteau et J dans la graine) varie en traversant les différentes couches de la Terre. Pour les ondes S, la vitesse est nulle dans le noyau externe car celles-ci ne se propagent pas dans les milieux liquides. Les ondes S observées dans la graine (à la vitesse J) sont en fait engendrées par les ondes P arrivant sur la surface de la graine. À droite, la courbe représente la variation de la masse volumique des matériaux (constituant, de gauche à droite, le manteau, le noyau externe et la graine), déduite de la vitesse des ondes sismiques P et d’autres données physiques (périodes d’oscillations de la Terre, données géodésiques…).