Réchauffement climatique de 1880 à 2010

Réchauffement climatique de 1880 à 2010

Crédits : Encyclopædia Universalis France

La courbe pleine en bleu montre le réchauffement climatique observé de 1880 à 2010 (anomalie par rapport à la période 1951-1980). Les courbes en tiret et en pointillé donnent des projections schématiques de réchauffement, de 2010 à 2100, selon trois scénarios différents d'émissions anthropiques de gaz à effet de serre. Les courbes 2010-2100 en bleu correspondent à l'hypothèse tout à fait invraisemblable que les émissions anthropiques tombent à zéro en 2020 ; les courbes en vert à une forte réduction de ces émissions d'ici 2040 ; les courbes en rouge, sans réduction avant 2060. Les courbes en pointillé correspondent à une sensibilité modérée du climat, compatible avec l'évolution récente. Les courbes en tiret correspondent à une sensibilité plus forte. La sensibilité du climat dépend des différentes rétroactions, notamment la rétroaction positive de la vapeur d'eau, et les rétroactions de la nébulosité qui, selon les modèles, amplifient ou réduisent la sensibilité du climat, en fonction des contributions des nuages à l'effet parasol et à l'effet de serre. Les variations irrégulières qui apparaissent dans les observations de la période 1880-2010, correspondent d'une part aux modifications du rayonnement solaire absorbé dues notamment aux éruptions volcaniques puissantes et à la pollution par aérosols, d'autre part aux fluctuations interannuelles et interdécennales dues notamment aux alternances El Niño-La Niña et aux oscillations de l'Atlantique Nord et de l'Arctique.