Principaux volcans actifs du globe

Principaux volcans actifs du globe

Crédits : Encyclopædia Universalis France

La plupart des volcans subaériens quaternaires sont situés autour de l'océan Pacifique, constituant la « ceinture de feu ». Ils se répartissent entre les arcs tectoniques, en majorité insulaires, du Pacifique occidental (Mélanésie, Mariannes, zone Fuji-Bonin, Philippines, îles Riou-Kyu, archipel nippon, îles Kouriles, Kamtchatka) pour les trois quarts et les arcs tectoniques essentiellement côtiers du Pacifique septentrional et oriental (Cordillères américaines prolongées au nord par les Aléoutiennes, au sud par les Shetland du Sud) pour un quart. Au premier groupe, on peut rattacher les volcans de l'arc indonésien ; au second, ceux de l'arc antillais. Les volcans de la Méditerranée et de l'Asie Mineure (ceinture mésogéenne) appartiennent au même système que ceux des ceintures précédentes : comme eux, ils sont liés aux orogènes « alpins ».Les autres volcans (mis à part les innombrables appareils sous-marins) se partagent entre les domaines océanique et continental. Les plus nombreux jalonnent les dorsales médio-océaniques (principalement dans l'Atlantique : Islande, Açores, Tristan da Cunha, Bouvet, etc.) et les rifts des continents en voie de dislocation (en particulier en Afrique orientale et centrale) : certains autres s'alignent sur des rides asismiques (archipels de Hawaii, de Polynésie, etc.) ; quelques-uns enfin occupent des régions continentales correspondant à des zones de faiblesse de la lithosphère (exemples : Massif central français, Mandchourie, Cameroun). Les séismes et volcans ont à peu près la même localisation ; ces deux types de phénomènes se manifestent en général de manière beaucoup plus violente dans les zones orogéniques que le long des dorsales.