Dissolution de la silice biogène

Dissolution de la silice biogène

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Le taux de dissolution de la silice est supérieur dans les eaux de surface – dans les 500 à 1 000 premiers mètres – et n'augmente pas avec la profondeur contrairement à ce qui est connu pour les carbonates. Il n'y a pas de profondeur de compensation de la silice (seuil à partir duquel la silice est systématiquement dissoute), ce qui explique que les radiolaires se sédimentent aussi bien à 1 000 m qu'à 10 000 m de profondeur. Ainsi, leur chance d'atteindre le fond est faible mais ne diminue pas avec la profondeur. Dans les eaux superficielles, le taux de silice dissoute est faible, les organismes la prélevant pour constituer leur test.