Mémoires numériques : accès semi-séquentiel