Vasomotricité artériolaire

Vasomotricité artériolaire

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Le calibre des petites artères est modulable (vasoconstriction vs vasodilatation) grâce aux cellules musculaires lisses qui se trouvent sous la couche médiane (media) de leur paroi. Celles-ci, stimulées par l'innervation végétative sympathique qui libère de l'adrénaline (Adr) à leur contact, vont, en se contractant, provoquer la diminution du calibre de l'artériole (schémas de gauche). La relaxation, qui augmente le calibre du vaisseau (schéma de droite), est modulée localement, de façon adaptative, par des substances vasocatives, telle la bradykinine Bd, relayée par le monoxyde d'azote (NO) que produit l'endothélium artériolaire.