Génétique : monohybridisme

Génétique : monohybridisme

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Monohybridisme = lois de Mendel. Quand on croise des pois de lignée pure ne différant que par un couple de caractères (rond versus ridé), la génération qui en résulte (F1) est uniforme (1re loi) : ici, les pois donnent des grains ronds, ce qui montre que le caractère rond (R) est dominant sur l'équivalent ridé (r) qui est donc masqué. Mais le croisement entre individus F1 donne une deuxième génération F2 dont les gamètes portent, après disjonction des caractères (2e loi), soit r, soit R, d'où réapparition en F2 d'individus purs (25 % r/r et 25 % R/R) constituant 50 % de la génération F2, qui compte par ailleurs 50 % d'hybrides similaires à ceux qui sont obtenus en F1.