Gènes et protéines

Gènes et protéines

Crédits : Encyclopædia Universalis France

La relation entre les gènes et les protéines. Après les repas, lorsque l'organisme doit abaisser le taux de glucose circulant dans le sang pour éviter ses effets délétères et pour le stocker sous forme de graisse, certaines cellules du pancréas reçoivent un signal pour synthétiser et sécréter de l'insuline. Ce signal, qui provient du glucose, va au gène de l'insuline. Celui-ci est copié pour donner un ARN messager (ARNm) qui lui-même dirige la synthèse de l'insuline. Un court fragment du gène de l'insuline contenant trois de ses codons est représenté ici, ainsi que le fragment de l'ARNm correspondant. Il est important de noter que, dans les ARN, la base T (thymine) de l'ADN est remplacée par la base U (uridine). Le passage de la succession des bases ACGT (adénine, cytosine, guanine et thymine) aux acides aminés de l'insuline est indiqué ici. Le code de correspondance, appelé code génétique, est décrit dans la figure 2.