Cerveau humain et états de conscience

Cerveau humain et états de conscience

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Imagerie fonctionnelle cérébrale et états de conscience (de gauche à droite : hémisphère cérébral droit, hémisphère gauche et cerveau médian gauche). Dans le coma et dans l'état végétatif, plusieurs aires corticales présentent un métabolisme anormal (en noir) : les patients semblent en sommeil profond (toutefois, on sait réveiller un dormeur, mais pas un comateux). Au contraire, dans le syndrome « locked-in », c'est une aire limitée du cervelet qui est touchée, et les patients, parfaitement conscients, sont prisonniers dans leur corps immobile (a : S. Laureys et al. ; b : d'après S. Laureys, S. Goldman, C. Phillips, P. Van Bogaert, J. Aerts, A. Luxen, G. Franck, P. Maquet, « NeuroImage », 1999, vol. 9, no 4 ; c : Laureys et al. ; d : d'après P. Maquet, « J. Sleep Res. », 2000, vol. 9, no 3).