Quetzalcóatl

Quetzalcóatl

Crédits : Encyclopædia Universalis France

À l'origine, Quetzalcoatl, « serpent de plumes précieuses », est une divinité de la végétation. À Teotihuacán, il est représenté sous sa forme primitive de serpent, et apparaît comme un dieu de l'eau et de la fécondité végétale. Dans les traditions écrites, nous retrouvons Quetzalcóatl en dieu civilisateur, d'apparence humaine. Il est présenté comme un héros inventeur des arts et des techniques et surtout comme le dernier roi-prêtre de Tula. Il sacrifiait des papillons et des oiseaux et offrait son propre sang aux dieux. Chassé de son royaume, Quetzalcoatl s'immola et se métamorphosa en étoile (la planète Vénus). C'est sous cette forme que Quetzalcoatl, ancienne divinité chthonienne, fut annexé par les cultes célestes apportés par les Nahua.