Nage des cellules

Nage des cellules

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Le flagelle procaryote est l'équivalent d'une hélice de bateau, mue par un moteur rotatif, véritable prodige de nanotechnologie constitué d'un rotor et d'un stator. Le flagelle eucaryote a un diamètre vingt fois supérieur, il est intracellulaire (la membrane de la cellule l'entoure complètement) et peut atteindre des longueurs supérieures à 100 micromètres. Le mouvement est produit tout au long grâce à un autre prodige de nanotechnologie d'une grande complexité. De très nombreux moteurs moléculaires de type dynéine sont rangés de manière régulière, le long de neuf doublets de microtubules organisés selon une symétrie radiale d'ordre 9 par rapport à un axe, grâce à des structures radiales. Les neuf doublets étant ancrés à leur base dans la même structure, le glissement local d'un doublet provoqué par l'activité des bras de dynéines du doublet adjacent provoque la formation d'une courbure et sa propagation tout au long du flagelle.