Réflexe myotatique

Réflexe myotatique

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Le maintien de la posture est appelé tonus musculaire. Il est assuré par le réflexe myotatique, réajustement constant de l'état de contraction des muscles extenseurs et fléchisseurs. Cette contraction réflexe du muscle s'oppose à son étirement passif dû à la pesanteur et permet le maintien d'une position stable.
L'étirement du muscle, provoqué par un choc sur le tendon ou lors de la contraction réflexe, active les récepteurs situés au sein des fibres musculaires, les fuseaux neuromusculaires. Ces récepteurs sensibles à l'étirement des fibres musculaires produisent un message nerveux qui est transmis à la moelle épinière par les neurones sensitifs. Au niveau de la matière grise de la moelle épinière, les neurones sensitifs communiquent avec les motoneurones du même muscle. Ceux-ci transmettent un message nerveux au muscle pour provoquer sa contraction. Dans le même temps, le message nerveux sensitif passe par un interneurone inhibiteur qui transmettra aux motoneurones du muscle antagoniste un message nerveux inhibant sa contraction.