Institutions de la République romaine

Institutions de la République romaine

Crédits : Encyclopædia Universalis France

La vie institutionnelle et politique de la République était fondée non pas sur le principe de la démocratie directe comme à Athènes, mais sur un équilibre entre des institutions tenues par des notables élus en fonction de leur fortune, et se contrôlant mutuellement afin d'éviter l'émergence de pouvoirs personnels. Il n'y avait que la dictature qui échappait à la règle en conférant temporairement le pouvoir absolu à un seul homme. Elle sera très peu utilisée, sauf à la fin de la République, lorsque celle-ci entre en crise et devient l'instrument de généraux ambitieux. Au milieu du IIe siècle avant J.-C., l'historien grec Polybe loua ce modèle d'organisation, à l'origine, selon lui, de la suprématie romaine en Méditerranée.