L'appoggiature finale

Crédits : Encyclopædia Universalis France

L'appoggiature inférieure est généralement accidentée, mais ne provoque pas nécessairement une modulation.