Galle de nématodes

Galle de nématodes

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Coupes dans une racine de blé infectée par le nématode Heterodera avenae. La larve du nématode pénètre dans les tissus de la racine et s'installe près du cylindre central. Au voisinage de la larve, les cellules végétales se multiplient et s'hypertrophient. Certaines parois sont rompues et des cytoplasmes fusionnent donnant naissance au syncitium : édifice plurinucléé permettant la nutrition de la larve. En a, coupe au centre de la racine (grossissement 200), permettant de visualiser le nématode (NE), la zone d'hyperplasie (Zh) et le syncitium (SY). En b, détail du syncitium (grossissement 500) montrant, au centre, une cellule hypertrophiée avec son noyau . contenant des nucléoles (nu) . et sa paroi en partie rompue (P). En c, noyaux du syncitium (grossissement 1250) lobés et hypertrophiés (N : noyau ; nu : nucléole ; C : cytoplasme). En d, coupe du syncitium au voisinage du nématode (grossissement 3400) (NE : nématode ; N : noyau ; P : paroi ; FP : fragment de paroi).