Horloges biologiques. Boucle circadienne de régulation par rétroaction dans un neurone d'horloge du cerveau de drosophile

Horloges biologiques. Boucle circadienne de régulation par rétroaction dans un neurone d'horloge du cerveau de drosophile

Crédits : Encyclopædia Universalis France

La boucle oscillante dure 24 heures. Le cycle débute le matin dans le noyau cellulaire (en bas) par la transcription des gènes d'horloge per (period) et tim (timeless) sous contrôle du complexe CYCLE-dCLOCK (activateurs de la transcription). La phosphorylation dans le cytoplasme (en haut) de la protéine PER par la kinase DOUBLE-TIME (DBT) la rend instable en absence de TIM et retarderait son accumulation. Cependant, les taux des protéines PER et TIM augmentent en début de nuit dans le cytoplasme, et les dimères PER-TIM passent dans le noyau, où ils interagissent avec le complexe CYCLE-dCLOCK, bloquant ainsi la transcription des gènes per et tim. P, résidu phosphate.