Turbulence : la « loi de paroi » pour les vitesses moyennes