Internationalisation des places financières européennes

Internationalisation des places financières européennes

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Deux critères permettent d'évaluer l'ouverture internationale des grands centres financiers : le nombre de sociétés étrangères cotées sur la place et le montant d'actions étrangères détenues par les résidents. En Europe, Londres est le centre le plus international, au niveau à la fois de la cotation des sociétés étrangères et de la détention par les résidents de titres étrangers. Francfort se place en deuxième position. Amsterdam, Paris et Milan viennent ensuite à égalité pour la détention d'actions étrangères, mais la Bourse de Milan est celle qui cote le moins de sociétés étrangères. Stockholm et Madrid sont les deux places les moins internationales, lorsqu'on combine les deux critères (données à fin 2001) [sources : Fonds monétaire international, World Federation of Exchanges].