Mécanique cochléaire

Mécanique cochléaire

Crédits : Encyclopædia Universalis France

En a, sur la cochlée déroulée, effet d'une vibration de fréquence élevée, représentée au moment où la plaque de l'étrier s'enfonce dans la fenêtre ovale. En b, figuration très amplifiée, pour une fréquence de stimulation de 200 Hz, de 4 positions successives (1, 2, 3, 4) de la membrane basilaire. En pointillé, l'enveloppe de cette onde propagée. En c, forme et position de la moitié supérieure de l'enveloppe pour 4 fréquences, indiquées sur les courbes) (d'après von Bekesy, 1960).