L'Occident après Charlemagne

L'Occident après Charlemagne

Crédits : Encyclopædia Universalis France

La tentative de recréation de l'Empire romain d'Occident sous Charlemagne, poursuivie par son fils Louis le Pieux (814-840), ne survit pas aux dissensions entre leurs descendants. Ils procèdent au partage de Verdun en 843, créant une Francie occidentale, une Francie orientale et, entre les deux, une Lotharingie vouée à l'éclatement. L'œuvre de Charlemagne ne résiste pas non plus à la montée de la féodalité, qui désagrège le pouvoir impérial centralisé. Affaibli, l'Occident est alors une proie facile pour ses voisins, notamment les Sarrasins et les Vikings, et retourne à l'émiettement à la fin du IXe siècle.