1939 à 1945. La Seconde Guerre mondiale

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Les théâtres d'opérations. Europe. Afrique du Nord. Pacifique.


La Seconde Guerre mondiale découle des initiatives belliqueuses de l'Allemagne nazie et de l'impuissance des démocraties occidentales à juguler la montée des périls. En 1939, la Wehrmacht envahit la Tchécoslovaquie, tandis qu'Hitler conclut un pacte de non-agression avec Staline.

En septembre, l'Allemagne et l'U.R.S.S. envahissent la Pologne, qui disparaît de la carte, et soumettent d'importants territoires.

La France et l'Angleterre réagissent en déclarant la guerre à l'Allemagne. Celle-ci entreprend alors une guerre éclair triomphale vers l'ouest et écrase l'armée française en mai 1940.

Toutefois, Hitler ne parvient pas à faire plier l'Angleterre qui résiste seule. À la fin de l'année 1940, la majeure partie de l'Europe est occupée.

En 1941, l'Allemagne, rompant le pacte de non-agression, envahit l'U.R.S.S. qui subit alors de lourds revers.

À la fin de l'année, le Japon, poursuivant son expansion dans le Pacifique, bombarde les cuirassés américains à Pearl Harbor, ce qui provoque l'entrée en guerre des États-Unis. Le camp allié se renforce et se structure.
Commence alors une guerre totale, qui tourne à l'avantage des Alliés à la charnière des années 1942-1943

Les victoires américaines de Midway et de Guadalcanal dans le Pacifique et le revers infligé aux Allemands par l'U.R.S.S. à Stalingrad commencent à faire plier les forces de l'Axe Berlin-Rome-Tokyo.

Après le débarquement allié en Afrique du Nord, le processus de libération de l'Europe commence en Italie lors de l'été de 1943, et connaît une étape décisive lorsque les troupes alliées débarquent en Normandie le 6 juin 1944, puis en Provence.

Un an plus tard, le 8 mai 1945, l'Allemagne capitule, cernée par la progression des troupes alliées qui découvrent l'horreur des camps d'extermination.
En août, alors que les combats font rage dans le Pacifique, les deux villes d'Hiroshima et de Nagasaki sont détruites par les premières bombes atomiques de l'histoire. Le Japon capitule à son tour le 15 août 1945.